Aller au contenu


Photo

Traitement Des Imports À Leur Arrivée Chez Vous ?

pas de bla bla.

  • Veuillez vous connecter pour répondre
24 réponses à ce sujet

#1 abricot

abricot

    Ultra gourou orchidees.fr

  • Modérateurs encyclopédie
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 118 575 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Pas de Calais 62

Posté 15 décembre 2013 - 01:51

serait il possible dans ce post de regrouper vos méthodes (certains cultivateurs ont des méthodes précises) sur le "comment traiter ? accueillir ?" vos nouvelles plantes importées ?

 

- selon qu'elles ont peu ou pas de racine  ?? (ou en nombre "normal") ?

- selon les espèces de plantes importées ?

- ou selon certains pays ou prods (sans trop délayer sur le prod) ?



#2 noe17

noe17

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPip
  • 43 767 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Aunis / Charente Maritime

Posté 15 décembre 2013 - 03:03

le premier point essentiel, je crois, est de se souvenir du stress que la plante vient de subir :

 

 

parfois ça commence par un regroupement de plantes de divers producteurs et donc par un entreposage plus ou moins bien géré et plus ou moins prolongé

 

 

 dépotée dans sur son lieu de production (on evitera de parler des "tombés de l'arbre)

 substrat totalement éliminé

 racines raccourcies

 traitements insecticide et fongicides

 puis  emballages individuels (technique variable selon les importateurs)- ce point est important pour déterminer la suite

 

emballage collectif de mise en cartons

 

 transport à l'aéroport -  enregistrement et contrôles plus ou moins réels par les autorité du pays exportateur

 transfert et mise en soute (selon les avions et les compagnies le voyage  (de quelques heures à  une dizaine d'heures et plus -  avec éventuellement des changement d'avions) les températures peuvent varier d'une vingtaine de degrés à quelques degrés au dessus de zéro)

 

arrivée au pays destinataire

 déchargement et mise en zone de douane (selon les lieux et les saisons... la température sur le tarmac et dans les hangars....)

procédures de réception plus ou moins procédurière (cites, phyto...) prise en charge des paquets par un transitaire puis par  l'importateur

 

 transfert vers un lieu de déballage et ou directement sur l'expo (transport en véhicule... selon températures extérieures et durée du trajet...)

 

déballage en expo, tri des précommandes, mise en place... certaines salles d'expo sont peu chauffées

 

manipulations par  les visiteurs, achat, transport déballage à la maison

 

 

 c'est maintenant qu'on va enfin voir ce qu'on a acheté et penser à la façon d'en tirer le meilleur......



#3 noe17

noe17

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPip
  • 43 767 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Aunis / Charente Maritime

Posté 15 décembre 2013 - 03:21

défaire les emballages individuels :

 

le plus souvent chaque plante est dans un manchon assez compact de sphaigne  assez serrée tenu par un adhésif ou un élastique.

 

 ce manchon est souvent lui même dans  :

 du journal

 du papier type essuietout

un film plastique

 une feuille d'alu... ou tout ou partie combinée de ces matériaux

 

 

la surprise vient en déballant :

jeter les différentes feuilles, conserver la sphaigne qui est le plus souvent de bonne qualité

 

là : c'est très sec, humide ou détrempé

 les feuilles sont saine, pourries, déshydratée

 il y a une hampe florale ou pas

 les racines sont vivantes, inexistantes ou pourries

 

 on croyais avoir une belle plante (ça arrive )  ou en fait c'est 3 ou 4 débris assemblés, ou alors c'est juste un ridicule petit truc improbable.

 

 

bref on est soit ravi, soit en colère, soit dubitatif...

 

 de toute façon le vendeur est loin, reparti vers ses terre natales -  on pourra lui faire savoir ce qu'on pense, en attendant, faisons au mieux.

 

 à suivre....



#4 gg68

gg68

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPipPip
  • 16 167 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Mutzig (67)

Posté 15 décembre 2013 - 04:43

Pour ma part je coupe tout ce qui ne me semble pas bon (feuilles, racines), bain anti fongique si je pense que la plante en a besoin mais généralement elles arrivent traitées, je passe dans un bain revigorant (ST + rhizotonic +miel + eau tiède) pendant 3-4 heures, puis en fonction des besoins et de la taille de la plante je monte ou je mets en pot et ensuite je l'installe dans ma serre.

Je regarde tout de même l'habitat d'origine de la plante pour voir où l'installer et comme les saisons sont toujours décalées, où la plupart du temps, les premières semaines je fais en sorte de la ramener doucement vers la saison dans laquelle on est.

Si elle vient de l'été et qu'on est en automne, je l'arrose progressivement de moins en moins et le contraire si elle passe de l'hiver à l'été, toujours en tenant compte de son habitat d'origine car des plantes originaires d'un même pays n'ont pas toutes les mêmes besoins!!

 

....et après je prie!! :lol:



#5 louis

louis

    Habitués Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPip
  • 865 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:dans les nuages

Posté 15 décembre 2013 - 05:10

Néo a raison: il faut anticiper et comprendre ce que la plante subit en amont!  et il faut prevoir les pots, les paniers, les substrats, les produits, etc...

 

sinon, on déballe, on nettoie (moi je ne garde jamais la sphaigne d'import!!!!!), on coupe ce qui est pourri ou abimé (et on traite le cas échéant) et on laisse les plantes se mettre a température avant toutes autres choses.

pour les bulbo ou autre orchidées "montables" je les place couchées sur un lit de sphaigne (bien épais et humide) sans les planter dedans. des fois c'est dans des cagettes communautaires par genre, des fois c'est direct dans leur futur pots/panier. et je les laisse dedans le tps qu'elles se remettent et refasse de la racine. j'évite d'arroser dans un premier tps (premieres semaines) c'est l'humidité qui fait le travail. et l'eau peut mener aux pourrissements...

pour paphio, vandaceae je mets en pots direct dans un substrat humide que j'éviterais d'arroser également:  certaines plantes (dendro/paphio) préfère de la "secheresse" pour repartir. si vous garder trop humide la plante ne bougera pas...c'est tres vrai pour les paph!!! et ça va à l'encontre des idées reçues...dendro idem.

 

chaleur, ombre, bonne circulation d'air.

on observe et qd ça repart alors on peut manipuler les plantes...

 

cela dit y'a des imports qui ne necessitent pas vraiment d'attention particulière...juste le faire à la bonne saison.

à contrario il faut bien connâitre son vendeur:

  • les plantes de certains prod (de thailande par expl) sont gavées de produits...et à l'arrivée chez vous c'est le "feu bacterien".
  • qd on achete sans connaître, en espérant la bonne affaire, ben on peut tomber sur les restes de flacons ou sur les plantes qui poussent pas...
  • certains genres sont plus difficiles ou specifiques


#6 thierryb

thierryb

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs encyclopédie
  • PipPipPipPipPipPip
  • 12 515 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:marais poitevin

Posté 15 décembre 2013 - 07:20

perso je fais tremper une nuit complète les orchidées dans une solution ( eau a peine tiède + miel biologique+ engrais ou rhyzotonic)

puis le lendemain je place toutes les plantes a séché tète en bas (pour que l'eau s'écoule bien (surtout les jeunes poussent)

rempotage (je garde aucun substrat vendu avec la plante, plante d'importation ou pas ! :))

les orchidées sont placé au début a l'ombre, puis je vaporise de 10/52/10 pour aidé a faire des racines



#7 thierryb

thierryb

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs encyclopédie
  • PipPipPipPipPipPip
  • 12 515 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:marais poitevin

Posté 15 décembre 2013 - 07:41

 ST c'est super thrive il me semble :)



#8 lycaste

lycaste

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPipPip
  • 11 700 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:sud de bordeaux

Posté 15 décembre 2013 - 10:53

je suis  très prudente dans ce domaine :

 

je ne fais jamais de précommande à un producteur "lointain" je préfère choisir sur son stand en voyant ce que j'achète ( il y a ainsi moins de mauvaises surprises )

et je n'achète plus de plante d'importation de la fin de l'automne jusqu'au début du printemps car j'ai eu des déboires avec des plantes ayant du mal à passer l'hiver

 

sinon à l'arrivée des plantes -que je sais adaptées à mes conditions de culture - je les rempote dans des pots les plus petits possibles et dans le compost qui leur est adapté

 

il est très important de vérifier que les plantes que vous commandez soient compatibles avec vos conditions de culture



#9 estelle

estelle

    Accro Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPip
  • 5 182 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Région parisienne

Posté 15 décembre 2013 - 14:02

Bon puisque notre participation est sollicitée...on va essayer de dire deux ou trois trucs qui n'ont pas été déjà dits.

 

Déjà il y a plein de choses importantes en amont de l'arrivée des plantes à la maison, il y a parfois du travail de communication et d'enquête, pour ne pas se faire refourguer n'importe quoi. Par exemple toujours vérifier que les plantes sont importées spécifiquement et pas des restes d'une autre expo, demander des précisions sur les tailles... Ca continue au moment de la réception, où il faut de préférence tout déballer pour vérifier la conformité et l'état des plantes après le transport, en recherchant des signes de début de pourriture ou de coup de froid. Ne jamais hésiter à refuser ou faire échanger une plante qui ne paraît pas correcte.

 

A l'arrivée on élimine tout le substrat d'origine (sphaigne en général) et les parties mortes ou condamnées, on inspecte pour détecter la présence d'insectes, on nettoie ou on traite si nécessaire. Après rempotage on arrose plus modérément que ne le demande l'espèce le temps que des racines se fabriquent. Pour les premiers arrosages il nous arrive de mettre de l'engrais 10-52-10 ou du stimulateur racinaire dans la réserve d'eau d'arrosage. Les espèces réputées apprécier la lumière vont sous éclairage artificiel.

 

Ensuite on serre très fort les fesses et parfois ça se passe bien.



#10 unter

unter

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPip
  • 18 632 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Seine Maritime

Posté 15 décembre 2013 - 14:57

Mon expérience est un peu un mélange de tout ce qui a était écrit donc pas de répétition ;)
Il y a quand même un truc que je ne faisais pas et que j'applique depuis deux imports pour certaines plantes (test oblige), je place la plante dans un pot sans substrat pour arrosage fréquent et surtout séchage rapide, les racines ne tardent pas à se montrer ;) et ensuite rempotage en substrat convenant à la plante en question.

#11 unter

unter

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPip
  • 18 632 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Seine Maritime

Posté 16 décembre 2013 - 01:10

Cet automne. Je teste pour le moment sur Catt, Laelia, Masde et un sophro. Toutes ont redémarré rapidement je ne peux pas dire si c'est plus rapide mais au moins quand je rempote en substrat je place une plante qui possède des racines en vie ;)

#12 noe17

noe17

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPip
  • 43 767 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Aunis / Charente Maritime

Posté 16 décembre 2013 - 02:04

 mes "avant-propos, n'étaient évidement pas destinés à noyer le poisson (ni le sujet)

 il est important de savoir et comprendre les conditions très particulières subies par la plante avant son arrivée chez nous.

 

 

après déballage c'est l'examen individuel

 les plantes sont disposées sur une table (le plus souvent sur des sopalins) et toute trace de tissus mort est éliminée -  c'est ainsi que certaines plantes se retrouvent totalement dépourvues de racines.

 

je ne traite pas

 je ne fais pas de bain nourissant

 je n’applique aucun produit ni engrais

 juste je laisse sécher si comme parfois c'est très mouillé

 

 

 les plantes destinées au montage sont directement installées sur leur support, placées dans la serre à la rempérature la plus convenable pour le genre, en situation lumineuse.

 

les plantes destinées à une culture en pot :

si présence de racines actives (c'est assez rare)... le rempotage se fait immédiatement en substrat adapté juste humide... dans la serre en situation de température et luminosité adaptées à l'espèce -  les arrosages, dans un premier temps sont bien espacés en laissant sécher entre 2 jusqu'à ce qu'une véritable activité racinaire soit détectable.

 

 si pas de racines... ça se complique

 en principe je fixe les pseudo au contact d'un substrat (sphaigne surtout) juste humide -  bien maintenus au moyen de tuteurs, attachés pour interdire tout mouvement entre le pot et la plante... et ça, aussi longtemps qu'il faudra (certains cattleya sont restés ainsi presque un an) pour attendre une véritable croissance des racines.

Certaines plantes reçues (catt, laelia...) peuvent avoir des pseudo matures, ces pseudo peuvent même fleurir dans ces conditions... on peut laisser la fleur se former( ce qui permet de vérifier la conformité de l'étiquette) mais la floraison doit être éliminée le plus vite possible - inutile de pomper les ressources de la plante tant qu'elle ne racine pas.
Durant cette phase, parfois longue, le substrat doit être tout juste humide, l'air humide et à la bonne température pour la plante.

 

 

 pour d'autres plantes... types "lianes" comme les arachnis -  qui se présentent souvent comme une simple tige avec des feuilles et une ou 2 racines aériennes :

 je fiche un tuteur (ou 2)  dans un pot de grosses écorces

 la longue tige est fixée très solidaire des tuteurs sans que la tige ne soit enfoncée dans les grosses écorces qui ne sont qu'un calage (on pourrait aussi bien mettre des pierres)

la plante est régulièrement bassinée  en totalité (l'eau d'arrosage comportant une très faible dose d'engrais type foliaire)... en général les racines s'activent assez rapidement... ce régime doit être poursuivit longtemps... une telle plante peut mettre un ou 2 ans pour retrouver sa vigueur d'origine



#13 noe17

noe17

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPip
  • 43 767 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Aunis / Charente Maritime

Posté 16 décembre 2013 - 02:15

 complément d'info

 je limite mes imports à des plantes qu je sais pouvoir apprivoiser

 par exemple je sais que je vais galérer avec tout ce qui est du type oncidium, odontoglossum... je m’abstiens donc

 pareil pour des monopodiales "tendres"  (neofinetia par exemple) qui  seront difficile à récupérer si les racines sont absentes -  vérifier impérativement l'état des racines  avant d'accepter la plante.

 

 reste  les plantes à repos parfois sévères (certains dendrobiums, catasetums, mormodes...) si la plante livrée est en repos... tout va bien, traiter comme tel , empoter et attendre que ça bouge
 si la plante est en végétation c'est bien plus délicat -  en principe, le plus probable ... elle est juste à l'inverse des saisons chez nous -  si en plus ses racines sont abimées... ça va être très très compliqué. -  c'est le bon cas de figure pour ne pas réussir l'acclimatation. -  là j'ai pas de bon conseil à donner, mais je suis demandeur.



#14 Tassin René

Tassin René

    Habitué Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPip
  • 572 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Pont-a-Celle Hainaut Belgique

Posté 16 décembre 2013 - 03:03

Bonjour il y a une chose que j'ai remarquer ses que un bulbe mature qui a perdu ses racines ne fera plus de nouvelle racine même chose pour les paphio il faut attendre que la plante face  un nouveau départ  et la les racines vienne sur le nouveau souchet pour les paphio  et rejet sur les bulbes il faut beaucoup de patience et de surveillance pour voir comment la plante réagit sur certain cattleya j'ai remarquer qu'il y a des variété qui racine tout les deux ans 



#15 thierryb

thierryb

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs encyclopédie
  • PipPipPipPipPipPip
  • 12 515 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:marais poitevin

Posté 16 décembre 2013 - 08:50

Et peut être la recette total pour ce cocktail.

pour la recette , dans un seau d'eau d'environs 10 l

je dilue deux cuillères a café de miel bio, pour le rhyzo il te faut voir le mode d'emploi sur le flacon (il faut grosso modo quelques gouttes pour 10 l)

pour l'engrais j'utilise de l'engrais SEM ( pour plante verte) environs 700 ppm

je laisse tremper une nuit complète 



#16 thierryb

thierryb

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs encyclopédie
  • PipPipPipPipPipPip
  • 12 515 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:marais poitevin

Posté 16 décembre 2013 - 09:14

j'ai oublié de précise: sur les plante reçu au printemps

quand  les grosses chaleurs arrivent, il m'arrive parfois sur certaines orchidées  (type caduc ) de coupé les feuilles s'ils elles ne m'ont pas fait de racines

pour évité une trop grosse déshydratation (évaporation de l'eau par les feuilles)

cela permet de gardé les bulbes bien dodu ! :rolleyes:



#17 abricot

abricot

    Ultra gourou orchidees.fr

  • Modérateurs encyclopédie
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 118 575 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Pas de Calais 62

Posté 16 décembre 2013 - 10:15

par forcément en rapport avec ma question de départ ...quoique...

 

pour avoir discuté avec un prod de ce problème de l'acclimatation , j'ai retenu qques éléments de la discussion ...qui vont dans le sens de ceux qui n'achètent pas trop d'imports ...

 

1.

Il serait intéressant d'ailleurs de connaitre le pourcentage réel de plantes qui survivent chez les collectionneurs qui ont fait un import, deux ou trois ans après (beaucoup de plantes d'import mettent deux à trois ans avant de mourir...). Et une vraie acclimatation à nos climats demande en effet deux ans minimum, pour que la plante se recale bien

 

2.

C'est vrai qu'il y a parfois des plantes rares en import, mais si elles sont rares, il y a en général une raison (plantes difficiles à cultiver sous nos climats, ou difficile à reproduire in vitro, plantes de collecte, etc...).

 

3.

Les imports sont toujours hautement aléatoires à différents niveaux, (sanitaire, identification, origine des plantes parfois douteuses, acclimatation aléatoire...)

 

bref! pas de recette miracle... :ph34r:



#18 noe17

noe17

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPip
  • 43 767 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Aunis / Charente Maritime

Posté 16 décembre 2013 - 10:55

 quand on fait une sélection sur une liste d'importation il y a tout de même quelques réflexes à avoir (là je suis encore plus en amont :wacko: :lol: )

 

 Compte tenu des risque potentiels (et reels) de perte par non reprise ou en raison d'un temps de réadaptation (toujours ou presque toujours long :

  - ne pas retenir des plantes qu'on peut trouver chez nos professionnels européens -  ces plantes européennes, sauf indication contraires, sont le plus souvent déjà acclimatées (attention toute fois, certains pro européens vendent des plantes fraichement importées non acclimatées sans trop le dire)

 -  si choix de cultivars particuliers, vérifier autant que possible que la plante fournie sera bien conforme à sa description (photo de la plante entière fleurie) et vérifier à l'arrivée,(plante généralement non fleurie) qu'elle est identique à la photo... c'est pas facile.

 ne retenir que des exportateurs connus qu'on saura retrouver (physiquement) pour leur faire des réclamations si besoin est



#19 cyann

cyann

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 4 059 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:pays de loire

Posté 16 décembre 2013 - 13:16

moi pour les masdevallia et Dracula, c'est simple je déballe, je mets en pot en terre et j'arrose, c'est tous



#20 abricot

abricot

    Ultra gourou orchidees.fr

  • Modérateurs encyclopédie
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 118 575 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Pas de Calais 62

Posté 16 décembre 2013 - 13:53

moi pour les masdevallia et Dracula, c'est simple je déballe, je mets en pot en terre et j'arrose, c'est tous

tes imports de masde et dracula sont en sphaigne à l'achat ? tu ne changes pas le substrat ?



#21 cyann

cyann

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 4 059 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:pays de loire

Posté 16 décembre 2013 - 17:09

si si je déballe tous et je mets dans un pot avec mon substrat



#22 ANIK17/78

ANIK17/78

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 3 612 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:LA ROCHELLE 17000 arrivant de la R parisienne

Posté 17 décembre 2013 - 16:14

écrit par Bernard :

"Certaines plantes reçues (catt, laelia…) peuvent avoir des pseudo matures, ces pseudo peuvent même fleurir dans ces conditions… on peut laisser la fleur se former( ce qui permet de vérifier la conformité de l'étiquette) mais la floraison doit être éliminée le plus vite possible - inutile de pomper les ressources de la plante tant qu'elle ne racine pas."

Je suis toujours assez surprise quand je lis ce message , ceux qui cultivent les cats le font souvent sur des plantes d'imports qui n'ont pas encore de racines …

alors je pose la question :

c'est le fait d'ouvrir sa fleur qui épuise la plante … ou la fabriquer ????? 



#23 noe17

noe17

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPip
  • 43 767 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Aunis / Charente Maritime

Posté 18 décembre 2013 - 01:54

 fabriquer la fleur représente de l'énergie -  le bon sens voudrait qu'on ne laisse pas faire

 une fois épanouie, une fleur de cattleya peut tenir un mois voire plus selon les espèces- . et maintenir cette fleur consomme.

 

éliminer la fleur dès son ouverture satisfait donc la curiosité du cultivateur qui conserve sa bonne conscience  en l'éliminant rapidement (ménager la chèvre et le choux)

 

 mais tu as 1000 fois raison, garder la fleur, juste pour voir, n'est pas génial



#24 Daddy

Daddy

    Accro Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPip
  • 6 765 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:seine Maritime

Posté 18 décembre 2013 - 03:18

Pour ma part je coupe tout ce qui ne me semble pas bon (feuilles, racines), bain anti fongique si je pense que la plante en a besoin mais généralement elles arrivent traitées, je passe dans un bain revigorant (ST + rhizotonic +miel + eau tiède) pendant 3-4 heures, puis en fonction des besoins et de la taille de la plante je monte ou je mets en pot et ensuite je l'installe dans ma serre.

Je regarde tout de même l'habitat d'origine de la plante pour voir où l'installer et comme les saisons sont toujours décalées, où la plupart du temps, les premières semaines je fais en sorte de la ramener doucement vers la saison dans laquelle on est.

Si elle vient de l'été et qu'on est en automne, je l'arrose progressivement de moins en moins et le contraire si elle passe de l'hiver à l'été, toujours en tenant compte de son habitat d'origine car des plantes originaires d'un même pays n'ont pas toutes les mêmes besoins!!

 

....et après je prie!! :lol:

C'est exactement ce que je fais----- seule différence c'est que mes plantes aprés avoir subit le traitement de bienvenue :) je les installes sur un lit de sphaigne et j'attend la reprise des racines ;)



#25 noe17

noe17

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPip
  • 43 767 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Aunis / Charente Maritime

Posté 21 décembre 2013 - 07:34

 ce sujet traite exclusivement des procédés mis en œuvres à réception de plantes en importation directe...

 

 comme dit dans le titre : pas de blabla

 

 désolé ... j'efface tous les messages hors sujet  -  on laisse la sujet ouvert pour d'autres contributions... sur le sujet

 

 merci de faire preuve d'un peu de discipline

 

 pour les questions annexes concernant en particulier les plantes "du commerce", merci d'ouvrir d'autres sujets.