Aller au contenu


Les Orchidées Au Fil Des Mois


  • Veuillez vous connecter pour répondre
58 réponses à ce sujet

#1 Invité_Topic_*

Invité_Topic_*
  • Invités

Posté 31 août 2007 - 07:45

Mars Avril Mai Juin Juillet/Aout Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier Février


Septembre


L'été tire sa révérence, il faut donc préparer les orchidées à passer l'hiver.
Nous allons parler ce mois ci du repos des orchidées et apprendre un peu du vocabulaire pour mieux les connaître !


L'automne approche enfin pour certains entre nous, les températures commencent à baisser et il faut rentrer certaines plantes installées dehors.
Si la Serre à orchidées a été occupée par d'autres cultures, nettoyez les soigneusement pour éliminer d'éventuelles araignées rouges et autres nuisibles avant de rentrer les plantes.
A mesure que le soleil devient moins fort, retirez les ombrages pour que les plantes reçoivent un maximum de lumière en vue de l'hiver.
Lavez les vitres et les côtés de la serre avec un produit désinfectant avant de réinstaller les orchidées.
A l'intérieur, lavez graviers et plateaux pour les débarrasser des algues et autres. Tout doit être propre et prêt à accueillir les orchidées avant les premières gelées nocturnes.


A cette époque, de nombreuses orchidées perdent quelques feuilles ou la totalité de leur feuillage si elles sont caduques. Le passage de l'extérieur à l'intérieur déclenche souvent le phénomène. La plante à sa manière, se prépare à une activité réduite.
Quand les feuilles jaunissent, laissez les tomber naturellement ou découpez les avec une lame désinfectée à l'endroit où elles vont se casser.



TOPO SUR LES SAISONS ET LE CLIMAT par Neomoorea07

Une saison est une partie de l'année au cours de laquelle la conjonction de facteurs astronomiques et environnementaux assure une régularité bien caractérisée aux variables et phénomènes météorologiques concernant une région donnée, et y suscite des processus biologiques, économiques et sociaux dépendants de cette régularité. Dans les pays tempérés, correspondant aux zones méridiennes des latitudes moyennes (depuis 30 à 35° jusqu'à 60 à 65°), la notion de saison est liée à la conduite des travaux agricoles et plus généralement à l'état des plantes, cultivées ou non : ainsi, le printemps signifie la renaissance de la végétation, l'été — sa maturité, l'automne — son déclin, l'hiver — sa mise en repos. Cet état dépend des phénomènes météorologiques auxquels est soumise la région observée et des paramètres qui caractérisent de tels phénomènes : températures minimales, températures maximales, températures moyennes , durée d'insolation , hauteur de précipitation , manteau neigeux , etc.
Or, les phénomènes météorologiques sont eux-mêmes liés à des phénomènes astronomiques tels que la durée du jour et la hauteur maximale du soleil au-dessus de l'horizon : ces derniers phénomènes étant identifiables dans l'espace et le temps sans aucune ambiguïté, il existe donc d'abord, pour chaque hémisphère, des saisons astronomiques qui sont balisées par les deux équinoxes et les deux solstices ; si l'on parcourt une année entière de l'équinoxe de printemps au solstice d'été, puis à l'équinoxe d'automne, puis au solstice d'hiver, puis de nouveau à l'équinoxe de printemps, on traverse successivement le printemps, l'été, l'automne et l'hiver astronomiques.
Cette définition historique des limites des saisons, fondée sur l'astronomie, diffère quelque peu de leur définition climatologique, où l'on s'efforce de retrouver, pour un lieu donné, une certaine homogénéité dans les moyennes de températures , de pluviométrie, d' ensoleillement , etc., enregistrées au sein de chacune des saisons. Celles-ci voient d'ailleurs leurs limites avancées dans le temps de façon à recouvrir exactement trois mois, ce qui facilite le calcul des données climatologiques : ainsi, en climatologie , le printemps de l'hémisphère Nord rassemble traditionnellement les mois de mars, avril et mai, l'été — juin, juillet et août, l'automne — septembre, octobre et novembre, l'hiver — décembre, janvier et février ; l'été et l'hiver deviennent alors respectivement, en zone tempérée, les quarts le plus chaud et le plus froid d'un cycle annuel, compte tenu par ailleurs du retard avec lequel l' atmosphère se met à se réchauffer ou à se refroidir quand l' éclairement solaire commence à croître ou à décroître. À noter cependant que sous des latitudes plus basses ou plus élevées, les phénomènes astronomiques ont des incidences différentes sur les conditions météorologiques et donc sur la végétation, dont l'évolution, gouvernant en partie la vie individuelle et collective, impose couramment une autre définition du nombre et des dates des saisons climatiques, même si la division climatologique reste inchangée ; dans certaines régions, en particulier, les variations de la hauteur de précipitation au cours de l'année opposent une saison sèche à une saison des pluies (ou saison humide ).
D'autre part, la division en saisons, souvent très marquée dans le temps et l'espace au-dessus des continents, se retrouve également — de façon plus nuancée il est vrai — au-dessus des océans ; en outre, il existe des variations saisonnières bien caractérisées de certaines données météorologiques, par exemple le vent, au sein de régions (tridimensionnelles) de la troposphère et de la moyenne atmosphère.
Situez vos orchidées dans leur pays d'origine sur la carte des climats ( le lien ci-dessous) !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Climat


LA PHASE DE REPOS par Neomoorea07
Vous n'êtes pas étonné de voir sous nos climats, le feuillage des arbres tomber en automne pour les voir bourgeonner au printemps.

Dans la nature, les orchidées arrêtent de pousser pendant la saison sèche et entrent en dormance quand l'humidité diminue. Après avoir achevé leur saison de croissance durant la saison de pluies en été, les pseudobulbes matures stockent suffisamment d'eau et d'éléments nutritifs pour que la plante survive à la saison sèche.
Les orchidées cultivées observent aussi ce cycle d'activité et de repos végétatif. Elles n'ont alors besoin que de très peu d'eau, juste assez pour que les pseudobulbes ne se dessèchent pas.
En hiver, il leur faut également beaucoup de lumière pour que les pseudobulbes parviennent à maturité. La durée de la période de repos varie selon les genres, de quelques semaines à plusieurs mois.

Les orchidées à feuillage persistant, comme les Odontoglossum ,observent un cours temps de repos et gardent leur feuillage d'une année sur l'autre. Elles ne changent pas d'apparence, en dehors du fait qu'elles fleurissent pendant cette période.

Les orchidées à feuillage caduc, comme les Lyscate et les Anguloas, perdent leurs feuilles en automne. Laissez le substrat presque sec jusqu'à ce que les nouvelles poussent apparaissent au printemps. Ces orchidées fleurissent durant la période de végétation quand elles développent de nouvelles pousses.

De nombreuses orchidées, comme les Coelogyne, les Encyclia et les Cattleya ont une longue période de repos mais ne perdent pas leur feuillage même si une ou deux feuilles tombent de temps à autre. Les Dendrobium peuvent être caducs, semi persistants ou persistants, vont rester en dormance plusieurs mois en hiver. Les Stanhopeas sont l'exception : ils entrent le plus souvent en repos en été et commencent à pousser au début de l'automne après avoir fleuri, puis continuent leur croissance tout l'hiver. Pour les plantes qui nécessitent une période de repos absolu, diminuez progressivement l'arrosage dès que les pseudobulbes ont atteint leur taille maximale. Généralement, ils s'entourent partiellement ou entièrement d'une enveloppe qui brunit lorsque la croissance se termine. Le Dendrobium nobile est un bon exemple de ce phénomène ; la pellicule qui débute chaque feuille, au bord de canne prend alors la texture du papier brûlé. Dans ce cas précis, une feuille se forme aussi au sommet de la canne, marquant la fin de la croissance.

Les Pleione, orchidées de serre froide et les Calanthe, à feuillage caduc, font partie des orchidées qui restent en repos végétatif le plus longtemps. Ils perdent leur feuillage en automne et restent totalement dormants jusqu'au printemps suivant. Afin de les laisser complètement au sec, on peut les sortir du pot et les placer dans une caissette en pleine lumière, dans la serre à l'abri du gel ou au garage bien éclairé. Dès que vous apercevez les nouvelles pousses, rempotez les.

Les Paphiopedilum et les genres voisins, qui ne possèdent pas de pseudobulbes, n'ont pas de réserves d'eau. Il faut donc continuer à les arroser régulièrement. En hiver, ils demandent cependant moins d'eau car le substrat sèche plus lentement à cause des températures plus basses et de la lumière plus faible. Les Phalaenopsis à croissance monopodiale ne restent pas suffisamment longtemps en repos pour que les arrosages aient besoin d'être arrêtés. Ils se développent en produisant alternativement des feuilles puis une hampe florale.

Les Vanda et les orchidées du même groupe entrent en repos de temps en temps, parfois l'été. Les racines aériennes deviennent inactives et les pointes vertes se recouvrent d'un velament blanc. Comme les plantes ne possèdent pas de pseudobulbes, elles doivent continuer à être arrosé et leurs feuilles doivent être brumisées avec de l'eau douce pour éviter la déshydration. Les pointes vertes des racines indiquent la reprise de la croissance.

A cause de la sécheresse de l'atmosphère, les orchidées qui passent l'hiver dans les maisons ont besoins de quelques arrosages supplémentaires.
Lorsque les boutons apparaissent, un arrosage léger suffit. Reprenez les arrosages normaux à l'apparition des nouvelles pousses et le développement des premières racines, moment favorable au rempotage si besoin. Les arrosages généreux pendant la période de repos sont néfastes (ils ne provoquent jamais le départ de la végétation et nuisent à la formation des boutons floraux.).


Un peu de vocabulaire par Neomoorea07

A
Aisselle : Angle entre la ramification ou une feuille et l'axe ou la tige dont elle est issue.
Aphylle : Dépourvu de feuilles
Apical : Qui est fixé ou appartient à l'extrémité de toute structure, par exemple une tige.
Asexué : Se dit d'un processus de multiplication ne faisant pas intervenir les organes sexués, par exemple lors de la multiplication végétative.

B
Bifolié : Qui possède deux feuilles.
Bigénérique : Qui comprend deux genres distincts dans la parenté d'un hybride.
Bouquet : Groupe de fleurs ou de feuilles proches les unes des autres.
Bractée : Petit organe foliacé ou écailleux embrassant la base d'une tige, d'une fleur ou d'un groupe de fleurs.

C
Callus : Protubérance ou épaississement généralement sur le labelle des orchidées.
Capsule : Structure protégeant les masses polliniques à l'extrémité de la colonne.
Cauda : (pluriel : caudae) Appendice très fin en forme de queue.
Caudicule : Appencide fin, en forme de petite tige, sur les pollinies.
Clone : Une plante individuelle issue d'une graine, avec toute sa descendance multipliée végétativement.
Colonne : Organe central de la fleur d'orchidées, formé par la réunion des étamines et des pistils.
Cristé : En forme de crête, par exemple le bord du labelle de certaines orchidées.
Croisement : Opération qui consiste à transférer le pollen d'une fleur sur une autre plante ; les sujets issus de cette pollinisation.
Cultivar : Plante unique et les sujets identiques obtenus par multiplication végétative en culture ; il s'agit d'une variété horticole.

D
Dormante : Se dit d'une plante en période de repos végétatif, sans croissance active.

E
Endémique : Présent à l'état naturel sur un territoire donné, pays ou île, et nul part ailleurs.
Eperon : Extension creuse, tubulé ou en forme de poche, à la base du labelle, souvent remplie de nectar.
Epi : Type d'inflorescence portant des fleurs sessiles ou à pédicelle court, sur un axe commun, dressé, non ramifié.
Epiphyte : Se dit d'une plante qui pousse à l'état naturel fixée sur une autre plante (généralement un arbre), mais qui puisse l'humidité dont elle a besoin dans l'air et n'est donc pas un parasite.
Espèce : Ensemble d'individus issus de parents communs et qui partagent une ou plusieurs caractéristiques qui les distinguent nettement de tout autre groupe végétal. Subdivision du genre dans la classification.

F
Famille : Subdivision importante dans la classification des êtres vivants, après l'ordre ou le sous-ordres, regroupant généralement des genres proches. Le nom de famille scientifique se termine par –aceae ou –acées, comme les Orchidaceae ou les Orchidacées.
Frangé : Bordé d'appendices en forme de poils fins.

G
Générique : Qui appartient à un genre, comme le nom générique de Cattleya.
Genre : Subdivision d'une famille dans la classification, composée d'une ou plusieurs espèces présentant des caractéristiques similaires et ayant une origine supposée commune.
Genres alliés : Un groupe de genres proches, par exemple Cattleya et genres alliés.
Grex : Groupe de plantes issues d'un croissement donné entre deux espèces ou cultivars. Ce terme collectif désigne toutes les plantes issues du même croissement.

H
Hirsute : Couvert de longs poils raides ou assez grossiers.
Hybride : Plante résultant du croisement d'une espèce ou d'un hybride avec une autre espèce ou un autre hybride.
Hybride primaire : Issu de croissement entre deux espèces.

I
Inflorescence : Groupe de fleurs disposées sur un même axe ; la partie fleurie d'une plante.
Intergénérique : Se dit d'un hybride obtenu par croisement de deux genres différents ou plus.
Introduite : Se dit d'une plante rapportée d'un pays ou région du monde, intentionnellement ou non.

K
Keiki : Mot hawaiien utilisé par les orchidophiles et désignant les plantules adventives formées sur une tige ou une inflorescence d'orchidées.

L
Labelle : L'un des trois pétales, très modifié, de la fleur, destiné à attirer les pollinisateurs.
Limbe : Partie élargie de la feuille.
Lithophyte : Se dit d'une plante qui pousse à l'état naturel ancrée sur des rochers.
Lobe : Toute division ou tout segment d'un organe végétal, par exemple un pétale ou une feuille.
Lux : Unité de mesure de l'intensité lumineuse.

M
Mélange de culture : Substrat, mélange de différents matériaux, utilisé pour cultiver les orchidées.
Milieu de culture : Substance nutritive sur laquelle sont mises à germer les graines d'orchidées.
Monopodiale : Se dit d'une orchidée présentant un mode de croissance spécifique : une unique pousse poursuit sa croissance année après année, à partir du bourgeon terminal, comme le genre Vanda.
Multigénérique : Com^posé de plus de deux genres distincts ; se dit en général des hybrides issus de croisements entre au moins trois genres différents.
Mycorrhize : Structure complexe associant en symbiose des champignons et les racines d'une plante, ce qui est habituellement le cas pour les orchidées dans la nature.

N
Noeud: Point d'insertion d'une bractée, d'une feuille, d'une verticille de feuille ou d'une racine sur une tige ou pseudobulbes.
Nomenclature : Ensemble des règles appliquées pour créer une classification et nommer les êtres vivants.

O
Ovaire: Partie de la fleur qui deviendra un fruit après pollinisation et fécondation.

P
Panaché: Nuancé irrégulièrement de plusieurs couleurs.
Panicule : Inflorescence ramifié, lâche, dont les fleurs s'ouvrent depuis le centre, ou les ramifications inférieures, vers l'extérieur, ou les ramifications supérieures.
Pédicelle : Tige d'une fleur individuelle dans une inflorescence. Chez les orchidées, le pédicelle est généralement dans la continuité de l'ovaire inférieur.
Pédoncule : Tige d'une inflorescence qui porte les pédicelles et les fleurs.
Pélorique : Se dit d'une fleur dont les pétales latéraux sont identiques au labelle, ou le labelle identique aux pétales.
Pétale : L'un des segments de la corolle d'une fleur ; chez les orchidées, l'un des trois pétales est généralement modifié en labelle.
Pétiole : La queue d'une feuille, qui la rattache à la tige qui la porte.
Phyllade : Subdivision d'une famille végétale.
Pollinarium : Ensemble des pollinies, caudicules et viscidium chez une fleur d'orchidée.
Pollinies : Masses de pollen cireux présentées par les anthères chez la plupart des orchidées.
Polyploïde : Dont les noyaux des cellules somatiques présentent plus de deux séries de chromosomes.
Pseudobulbe : Partie épaissie d'une tige, servant d'organe de réserve et qui ressemble à un bulbe mais n'en ai pas un.
Pseudocopulation : Faux accouplement, par exemple entre un insecte et une fleur.

R
Racème: Inflorescence simple de fleurs munies de pédicelles sur un axe commun plus ou moins allongé.
Rhizome : Tige prostée ou souterraine portant des racines, dont l'extrémité émet progressivement des pousses feuillues (chez les orchidées sympodiales).
Rostellum : Cloison, parfois en forme de bec, séparant les pollinies de la cavité stigmatique et qui produit une substance visqueuse utilisée lors de la pollinisation.

S
Segment: Elément du périanthe, comme pétale, sépale ou labelle ; toute division ou partie d'un organe composé.
Semi-pélorique: Se dit d'une fleur d'orchidée dont la couleur du labelle se retrouve dans les sépales latéraux.
Sépale dorsal: Sépale supérieur des fleurs d'orchidée.
Sépale : L'une des divisions du calice ; l'un des trois éléments externe chez une fleur d'orchidée.
Sépales latéraux : Les deux sépales les plus bas dans la fleur d'orchidée.
Sépalin : Qui appartient aux ou est composé des sépales.
Sessile : Directement rattaché à la tige, sans pétiole pour une feuille, ou sans pédicelle pour une fleur.
Sous-famille : Groupe de genres (au sein d'une famille) qui auraient une origine commune.
Sous-tribu : Catégorie taxonomique inférieure à la tribu, dont le nom se termine en –inae.
Spathe : Organe foliacé protecteur qui enveloppe la tige, en particulier la gaine aplatie protegeant les boutons floraux des Cattleyas.
Staminode : Etamine rudimentaire ; terme qui désigne chez les orchidées les pollinies lorsqu'elles ne sont pas masquées par la capsule protectrice.
Stigmate : Partie du pistil d'une fleur qui reçoit le pollen.
Stigmatique : Qui fait partie du stigmate.
Sympodiale : Se dit d'une orchidée présentant un mode de croissance spécifique : la croissance est horizontale, les nouvelles pousses se développant successivement à partir d'un bourgeon du rhizome et se terminant par une inflorescence potentielle, comme les Cattleya.
Synsépale : Portion ventrale de la fleur du genre Paphiopedilum, constituée de la fusion des sépales latéraux.

T
Taxinomie ou Taxonomie: Science des classifications.
Terrestre: Se dit d'une orchidée qui pousse ancrée dans le sol par les racines.
Tribu : Catégorie taxonomique rassemblant des genres proches au sein d'une même famille.
Trigénérique : Issu de trois genres différents ; le terme s'emploie généralement pour parler des hybrides obtenus par association de trois genres distincts.
Tubercule : Partie de tige renflée, pas nécessairement souterraine.

U
Unifolié: A une seule feuille.

V
Variété: Subdivision (d'une population) qui se distingue par des caractéristiques mineures des membres typiques d'une espèce.
Velamen : Couches de cellules protectices recouvrant les racines des orchidées épiphytes et qui permettent une absorption et une assimilation rapides de l'eau et des éléments nutritifs présents dans l'air.
Viscidium : Disque collant qui rassemble caudicule et pollinies et assure la fixation de l'ensemble de ces masses polliniques sur le pollinisateur (insecte par exemple) .
Vivace : Se dit d'une plante dont le cycle végétatif dure plus de deux ans.

Z
Zygomorphe: Se dit d'une fleur qui peut être divisée en deux moitiés symétriques de part et d'autre d'un unique axe de symétrie, Comme les fleurs d'orchidées ; qui présente une symétrie bilatérale.




L'orchidée à découvrir par Jean François

Lycaste aromatica

Image IPB



Nom scientifique:
Lycaste aromatica (Graham ex Hooker) Lindley 1843
Synonymes: Colax aromaticus 1826 ; Lycaste consobrinn 1852 et Lycaste suaveolens 1931 ; Maxillaria aromatica 1826 et Maxillaria consobrinn
Nom commun: Lycaste à odeur de cannelle

Description
Classification:
Sous-famille: Vandoideae Tribu: Maxillarieae
Sous-tribu: Lycastinae

Distribution géographique: Guatemala, Honduras et Mexique. Écologie et biologie:
Pousse dans des forêts tropicales à feuilles semi-caduques, forêts de chênes, ses racines dans la mousse, de 500 à 2 000 m d'altitude.
Cette plante épiphyte peut être lithophyte et occasionnellement terrestre. Sa taille moyenne se réduit une partie de l'année avec la chute normale de son feuillage. Elle pousse en touffes compactes. Ses pseudobulbes accolés sont ovoïdes, latéralement compressés et nervurés. Ils présentent en leur sommet, après la chute des deux ou trois feuilles, deux petites cornes dressées comme des épines, pointues et très dures quand elles sont sèches. Les feuilles caduques sont grandes, évasées et plissées.
Floraison:
Fin du printemps pendant plus d'un mois. Elle apparaît en même temps que les jeunes pousses feuillues. Chaque pseudobulbe adulte peut émettre à sa base jusqu'a une douzaine de fleurs solitaires portées par un pédoncule dressé puis légèrement arqué de 15 cm. Ces fleurs très odorantes, à l'odeur de cannelle, sont totalement jaune d'or. D'une grosseur de 5 à 7 j cm, elles se différencient des autres espèces de la même couleur par le cœur de leur labelle tacheté de petits points rouge orangé.

Culture
Lumière: Ombragée.
Température: Tempérée/froide; de 10 à
13° C en période de repos et de 20 à 25° C en période de végétation.
Ventilation:
Nécessaire pendant la période végétative. Arrosage: Maintenir humide pendant la pousse des feuilles en été. Réduire au début de leur jaunissement en automne. Engrais: Equilibré pendant les arrosages. Repos: Repos total en hiver après la chute des feuilles. Ne reprendre l'arrosage qu'au départ des nouvelles pousses.
Rempotage : Fin avril à début mai, dès la fin de la floraison dans un compost fin et drainant à base d'écorce de pin et de mousse. Rempoter tous les deux ou trois ans quand le compost se compacte.
Multiplication: Détacher les plus vieux pseudobulbes et n'en garder que cinq ou six.

Observations
Attention lors de la reprise des arrosages. Au moment où les nouvelles pousses commencent à se développer, il ne faut absolument pas les mouiller sous peine de sanctions immédiates: pourrissement, perte de la pousse, végétation de l'année stoppée avec perte possible de la plante si elle est peu vigoureuse. Le plus sûr est d'attendre que les jeunes pousses atteignent au moins 3 cm pour reprendre délicatement les arrosages.
Image IPB



TRUCS ET ASTUCES Par Ptiguppy NOUVEAU

Votre première commande sur Internet !

Ca y est, vous vous sentez prêt… prêt à cultiver autre chose que des Phalaenopsis hybrides ! Mais malheureusement aucun producteur ou revendeur spécialisé dans votre coin… Et pourtant vous voulez votre première orchidée botanique ! Mais non, tout n'est pas perdu… il vous reste la VPC !

VPC, c'est quoi ça ?
VPC : Vente Par Correspondance !
Mais oui, vous voyez vous connaissez… qui n'a jamais commandé sur catalogue et s'est fait livré à domicile… C'est la classe quand même !

Mais où commander ?
De nombreux producteurs proposent désormais ce service !
Dans cette article je ne parlerais pas de « Ebay », qui pour moi n'est pas à mettre dans le même sac !

Qui choisir ?

En effet, la liste des producteurs est longue !
Je ne peux que vous encourager à utiliser ce site Internet : http://commerce.univers-orchidees.org/ . Vous trouverez une « liste des vendeurs » avec des notations faites par des internautes orchidophiles !

Comment commander ?
Pour commander, plusieurs solutions… Cela dépend aussi des vendeurs… En effet tout le monde ne fonctionne pas pareil !
Vous pouvez commander en envoyant un mail au producteur… On trouve souvent cette adresse sur le site Internet.
Sinon, il est possible de commander directement sur le site du vendeur…
Enfin, pour les producteurs qui ne possèdent pas de site Internet, il faut commander sur papier !

Les frais de port, c'est quoi ?
Les frais de port regroupent les frais d'emballage et le coût de la poste ou du transporteur ! Vous avez souvent la possibilité de choisir votre mode de transport : collisimo, transporteur…

Comment payer ?
Certains vendeurs demandent de payer à la commande, plus rarement, d'autres demandent de payer à la réception du colis.
Ici aussi, plusieurs solutions s'offrent à vous : chèques, virement bancaire, carte bleue ou même Paypal ! Attention certains vendeurs ne proposent pas tous ces modes de paiement !

Maintenant vous n'avez plus aucune raison de ne pas commander… Alors, lancez vous ! !



L'équipe Topic Phillipe13/ Jean françois/ Neomoorea07/Ptiguppy


Ce sujet à télécharger : Fichier joint  Septembre_2007.pdf   298,81 Ko   355 téléchargement(s)


#2 noe17

noe17

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPip
  • 43 767 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Aunis / Charente Maritime

Posté 31 août 2007 - 07:52

G pas tout lu, mais y a du boulot ;)

#3 Ptiguppy

Ptiguppy

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 4 331 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Sud de l'Oise

Posté 31 août 2007 - 07:53

A super !
Je l'attendais !!
Je vais pouvoir m'attaquer à la lecture !
Encore un gros merci à tous les "Topic"

#4 Invité_sitiee_*

Invité_sitiee_*
  • Invités

Posté 31 août 2007 - 08:24

Bonjour à tous et ....... un grand merci pour "les Orchidées au fil des mois".
Bien utile car répond à pas mal de mes questions ! Un bon "condensé".
Félicitations et je vous réitère mes remerciements. Bravo !
@+ et un petit coucou à Ptiguppy.


#5 maxdu62

maxdu62

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 2 708 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Lens / Lille

Posté 31 août 2007 - 08:54

Quel boulot ! :rolleyes: :D

#6 donald

donald

    Accro Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPip
  • 5 652 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:strasbourg

Posté 31 août 2007 - 09:32

Beau boulot!!

~~Donald~~

#7 abricot

abricot

    Ultra gourou orchidees.fr

  • Modérateurs encyclopédie
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 118 575 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Pas de Calais 62

Posté 31 août 2007 - 10:37

un immense merci pour ce boulot à l' équipe de topic :) :D très utile :D

#8 jean françois

jean françois

    Accro Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPip
  • 6 653 messages
  • Localisation:livry gargan 93

Posté 31 août 2007 - 10:53

Il n’est pas trop tôt, depuis le temps que nous l'attendons ;) :D :D :D :D :) :D :D :D :lol:

#9 @nthony2804

@nthony2804

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 2 150 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Gagny (93)

Posté 31 août 2007 - 11:18

merci pour ce topic ;) ;) effectivement bon travail !!

#10 neomoorea07

neomoorea07

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPipPip
  • 13 965 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Rhônes-Alpes

Posté 31 août 2007 - 11:44

Vous avez du vocabulaire à apprendre maintenant, plus d'escuse ! :lol:

#11 xeran

xeran

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 2 245 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Peruwelz(Belgique)

Posté 31 août 2007 - 12:48

Comme toujours TRès Très Bien et merci.

#12 Invité_crysthale_*

Invité_crysthale_*
  • Invités

Posté 31 août 2007 - 13:01

c'est très intéressant, merci

et encore merci pour le cours de vocabulaire

#13 Invité_addict quand j'ai le temps_*

Invité_addict quand j'ai le temps_*
  • Invités

Posté 31 août 2007 - 14:57

Bonjour à l'équipe !

Je viens de découvrir le topic et je le trouve vraiment super !

Merci.

Au mois prochain.

Stephane

#14 littleflea

littleflea

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPip
  • 46 473 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Pas de Calais (62)

Posté 31 août 2007 - 15:05

Il n’est pas trop tôt, depuis le temps que nous l'attendons :D :D :D :D :blink: :blink: :blink: :blink: ;) :D

l'hôpital qui se fout de la charité :D :lol: :lol:

beau travail, merci à vous !!! :huh: ;) :D ;)


#15 shanon

shanon

    Habitué Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPip
  • 237 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Flémalle (Belgique)

Posté 31 août 2007 - 16:47

Merci beaucoup pour ce "mois après mois".... c'est vraiment très intéressant!

En ce qui concerne les phal, il n'y a pas grand chose à changer pour le moment? pas besoin de diminuer les arrosages? .... je les arrose selon la couleur des racines en veillant à ce qu'elles soient toujours sur un lit de billes d'argile bien mouillés...

Faut-il arrêter les engrais à partir de maintenant???

Merci d'avance de vos réponses!

Je n'ai des orchidées que depuis janvier et j'espère les voir refleurir... En tout cas, elles ont fait de nouvelles feuilles et racines et se portent bien semble-t-il!

Shanon

#16 abricot

abricot

    Ultra gourou orchidees.fr

  • Modérateurs encyclopédie
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 118 575 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Pas de Calais 62

Posté 31 août 2007 - 16:49

Il n’est pas trop tôt, depuis le temps que nous l'attendons :D :D :D :D ;) <_< :angry: :rolleyes: :rolleyes: <_<

l'hôpital qui se fout de la charité :angry: :lol: ;)

beau travail, merci à vous !!! ;) ;) :D ;)

un coquin ce jean françois :ph34r: :lol: ;)

#17 Invité_stephman_*

Invité_stephman_*
  • Invités

Posté 31 août 2007 - 19:16

Un gros MERCI :rolleyes:

#18 kikinou

kikinou

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 2 063 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:près d bordeaux et la mer !!

Posté 01 septembre 2007 - 00:45

vraiment super ! bravo du beau travail ! reste à mettre en pratique tout ça ! la lycaste absolument sublime ! :rolleyes: :angry:

#19 Invité_Jo...._*

Invité_Jo...._*
  • Invités

Posté 01 septembre 2007 - 01:53

MERCI BEAUCOUP ! C'EST SUPER BIEN !
je me demande moi aussi s'il faut suspendre les ajouts d'engrais à partir de septembre ??? j'ai constaté que mes orchidées adorent l'engrais bio que je leur donne .

#20 kikoken

kikoken

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 2 092 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:St Maurice sur Dargoire

Posté 01 septembre 2007 - 02:45

Merci, merci et merci!

So.

#21 triptophane

triptophane

    Habitué Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPip
  • 614 messages

Posté 01 septembre 2007 - 03:01

Bonjour,
Merci pour ces infos, c'est toujours tres instructif.
Par contre j'en veux à Jean François qui m'a remis en mémoire ce que j'essais d'oublier depuis un an......Je rêve d'un Lycaste aromatica..... :rolleyes:
Bon maintenant que ça me démange à nouveau...où peut-on trouver le remède! Car cette merveille qui est assez rare!
Ah, si en plus on avait des ordis olfactifs....là je crois que je serait vraiment incurable et intenable! :angry:

Tripto

#22 Invité_Lnpassion_*

Invité_Lnpassion_*
  • Invités

Posté 01 septembre 2007 - 05:20

un MERCI à vous !!!

#23 jean françois

jean françois

    Accro Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPip
  • 6 653 messages
  • Localisation:livry gargan 93

Posté 01 septembre 2007 - 06:36

Merci beaucoup pour ce "mois après mois".... c'est vraiment très intéressant!

En ce qui concerne les phal, il n'y a pas grand chose à changer pour le moment? pas besoin de diminuer les arrosages? .... je les arrose selon la couleur des racines en veillant à ce qu'elles soient toujours sur un lit de billes d'argile bien mouillés...

Faut-il arrêter les engrais à partir de maintenant???

Merci d'avance de vos réponses!

Je n'ai des orchidées que depuis janvier et j'espère les voir refleurir... En tout cas, elles ont fait de nouvelles feuilles et racines et se portent bien semble-t-il!

Shanon

Tu peux réduire les apports d'engrais quand la plante se met au repos: Les racines ne poussent plus le coeur se ferme pas de nouvelle feuille en vue. Bref après la floraison en principe.
Mais il peut arriver qu'il décide de ne pas se reposer alors dans ce cas tu continu ;)

#24 Invité_Topic_*

Invité_Topic_*
  • Invités

Posté 01 septembre 2007 - 08:04

Nous sommes heureux d'acceuillir un nouveau membre dans l'équipe Topic ! ;)
Ptiguppy

#25 abricot

abricot

    Ultra gourou orchidees.fr

  • Modérateurs encyclopédie
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 118 575 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Pas de Calais 62

Posté 01 septembre 2007 - 08:23

bravo Pierrot :D ;)

#26 kikinou

kikinou

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 2 063 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:près d bordeaux et la mer !!

Posté 01 septembre 2007 - 08:34

Nous sommes heureux d'acceuillir un nouveau membre dans l'équipe Topic ! ;)
Ptiguppy



bravo Pierre, allé au boulot ! apporte nous tes connaissances :) :D

#27 MureLiane

MureLiane

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 735 messages
  • Localisation:Nice

Posté 01 septembre 2007 - 10:35

BRAVO et MERCI :lol: :lol: .

Et merci à Jean-François pour la réponse sur l'engrais, ça m'intéressait aussi :lol: .

#28 Invité_Franhopéa_*

Invité_Franhopéa_*
  • Invités

Posté 01 septembre 2007 - 10:55

encore une superbe description au fil des mois...

BRAVO,




ptite modif:

Hybride primaire : Issu de croissement enTRE deux espèces.

:wub:

#29 shanon

shanon

    Habitué Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPip
  • 237 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Flémalle (Belgique)

Posté 01 septembre 2007 - 11:17

Merci beaucoup pour ta réponse Jean-François! très gentil pour cette p'tite info! Shanon

#30 Invité_lichette_*

Invité_lichette_*
  • Invités

Posté 01 septembre 2007 - 16:29

remarquable!!