Aller au contenu


Photo

Un Complement D'infos Illustré


  • Veuillez vous connecter pour répondre
64 réponses à ce sujet

#31 gg68

gg68

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPipPip
  • 16 167 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Mutzig (67)

Posté 20 mai 2006 - 04:34

Il y a un truc que je ne comprends pas!!
J'entends qu'il ne faut pas prélever de la sphaigne dans la nature parce qu'elle est protégée...ce qui n'est le cas que de quelques espèces et pas les plus courantes....ou que ça detruit un ecosystème fragile...là je suis d'accord quand on prélève en tourbière, surtout si c'est en grande quantité....
Mais personne ne soulève le problème du prélèvement de la mousse forestière qui lui est également interdit en fonction de l'endroit où on se trouve et qui contribue également à la destruction d'un écosystème, aussi petit soit-il au niveau enthomofaune ces prélèvements sont aussi très préjudiciables!!

Il y a semble-t-il un poids deux mesures alors que le problème est strictement le même!! ;) :huh:

#32 YETTI

YETTI

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 655 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:annecy (74)

Posté 20 mai 2006 - 13:29

:)1) ben, je pense que tout est question de milieu et de climat: les prélevements dans nos forêts humides n'ont pas le même impact que dans la région PACA par ex..
2) et si ce que tu dis est totalement vrai dans une analyse du microcosme des forets,(je le remarque comme chasseur de champignons), je pense qu'il y a une hierarchie dans les protections , et que milieu et mousse ne sont pas comme l'oeuf et la poule= je vais être plus clair= c'est le developpement des arbres et de la couverture vegetale+ le relief+climat qui favorisent le developpement des mousses et pas l'inverse.
3)c'est parce que tant de proprios de forêt & l'ONF considerent trop souvent leurs bois comme une exploitation de poireaux, que les microcosmes locaux disparaissent, et que la diversité végétale se fait de plus en plus rare; certains comportements (parce que la terre est trop basse!) aggravent la situation: autrefois, les anciens (encore au debut 20es,) faisaient de murets de piere seches pour le passage des ruisseaux, permettant un drainage en douceur, aujourd'hui, beaucoup d'exploitants font des passages au bulldozer ou à la pelle mecanique, ça defonce tout et peu importe les ravinements.
En conclusion, je doute que le pauvre promeneur occasionnel aimant la nature soit un grand predateur si l'on pense aux auteurs des menaces qui défigurent le paysage forestier regulierement <_<

#33 gg68

gg68

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPipPip
  • 16 167 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Mutzig (67)

Posté 21 mai 2006 - 08:52

:)1) ben, je pense que tout est question de milieu et de climat: les prélevements dans nos forêts humides n'ont pas le même impact que dans la région PACA par ex..
2) et si ce que tu dis est totalement vrai dans une analyse du microcosme des forets,(je le remarque comme chasseur de champignons), je pense qu'il y a une hierarchie dans les protections , et que milieu et mousse ne sont pas comme l'oeuf et la poule= je vais être plus clair= c'est le developpement des arbres et de la couverture vegetale+ le relief+climat qui favorisent le developpement des mousses et pas l'inverse.
3)c'est parce que tant de proprios de forêt & l'ONF considerent trop souvent leurs bois comme une exploitation de poireaux, que les microcosmes locaux disparaissent, et que la diversité végétale se fait de plus en plus rare; certains comportements (parce que la terre est trop basse!) aggravent la situation: autrefois, les anciens (encore au debut 20es,) faisaient de murets de piere seches pour le passage des ruisseaux, permettant un drainage en douceur, aujourd'hui, beaucoup d'exploitants font des passages au bulldozer ou à la pelle mecanique, ça defonce tout et peu importe les ravinements.
En conclusion, je doute que le pauvre promeneur occasionnel aimant la nature soit un grand predateur si l'on pense aux auteurs des menaces qui défigurent le paysage forestier regulierement :wub:



Toutà fait d'accord avec toi!!Je ne diabolise pas les "cueilleurs" de mousse, mais je ne vois pas la différence avec la sphaigne qui si je ne me trompe est également de la mousse!!

#34 YETTI

YETTI

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 655 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:annecy (74)

Posté 25 mai 2006 - 01:08

<_< en fait, pas tout à fait...les mousses comme la sphaigne sont des Bryophytes, mais la sphaigne est un peu speciale, dans la mesure où elles possédent des cellules spécifiques, les hyalocystes, munies d'un énorme pore permettant un engorgement d'eau rapide. Pour cette caractéristique, elles sont employées dans divers produits absorbants, et pas les mousses
les scientifiques exigent l'analyse microscopique du végétal, pour toute classification, et biensûr! contre espéce sonnante et trébuchante!, aussi je propose que l'on se détache de cette approche pour mettre sur ce post les photos de mousses qui "marchent " avec nos orchidées et de préciser le rôle que on leur a donné

par exemple prochainement j'afficherai un ex. personnel d'un liodoro sauvé par des mousses tampon protecteur, d'un massacre assuré par parasitage evoluant en hydroculture....

#35 YETTI

YETTI

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 655 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:annecy (74)

Posté 28 mai 2006 - 12:43

:D et voici le moment de prouver l'efficacité de mousses au rôle tampon , qui comportent moins de risque de pourriture à faire courir à vos plantounes que la classique sphaigne gorgée d'eau
1) première étape?les antécedents de la plantune: la vue générale de la liodoro ( avait été affaiblie par des cochenilles en jardinerie hollandaise il y a un an, mis en hydroculture à bille d'argile, et alors au lieu de se développer, rongée par la vermine jusqu'au trognon: résultat=plante au bord du déces, plus de racines saines et hampe séchée
***thérapie menée pour le résultat de ces photos sur 6 mois***
Image IPB
2) la méthode:
Image IPB
-a) achetez un pot de gros cornichons paysans ou cornichons alsaciens (faites les bouffer à votre famille en leur disant que c'est bon pour leur santé si vous ne vous sentez pas le coeur à les manger :wub: )
-:P achetez de la pouzzolane au diamètre max de 3cms et granissez le 1/3 du pot
-c) mettez la mousse (privilégier de la mousse de sol dur à celle d'humus ou d'écorce)
-d) patientez après avoir rempli le pot d'eau avec engrais, pour ma part (de focus orchid growth= croissance de chez growth technology), à raz de la limite mousse
-e) la plantoune est dans le 1/3 supérieur snas substrat isolée relativement de l'extérieur par du papier plastique matelassé à bulle
Image IPB
ça marche!!!!

#36 Sam

Sam

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 4 837 messages
  • Localisation:Vevey (Suisse)

Posté 30 mai 2006 - 15:28

De bien belles racines...
Sauvetage réussi!

#37 YETTI

YETTI

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 655 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:annecy (74)

Posté 20 août 2006 - 06:10

:lol: après un an de recul, je peux tirer deja les conclusions suivantes:
-1) la mousse adéquate accélère la reprise racinaire, en allégeant le contact avec l'humidité, donc très positif pour les reprises à partir de racines nues , et cela est possible même en apartement (par exemple plants à reconditionner à l'occasion d'achats au WOC, ou suite à des divisions) : très prochainement des photos d'illustrations sur dendro., oncidium psychopsis, oncidium gold.., essai sur phalae hybride cet été...
-2)toutes les mousses ne se valent pas: il est bon de les tester au prealable , par exemple en les mettant sur des cuvettes-dessous de baconnieres en plastique avec un fond d'eau; on peut ainsi juger de la rétention d'eau, par la couleur=le maintien d'un vert soutenu est d'un bon signe//les mousses jaunies ont peu de chance d'assurer le rôle de tampon d'humidité//une mousse trop compacte gorgée d'eau peut avoir un rôle néfaste sur les racines (3 photos d'illustration prochainement)
-3) imposer un traitement préventif avant toute utilisation par exemple à l'altara pour éliminer les parasites contenus dans la mousse
-4) les mousses supportent beaucoup mieux les erreurs de gestion de la qualité d'eau que la sphaigne, notamment les surdosages d'engrais ne leur sont pas fatales; une certaine filtration peut être même observée, probablement par retenu partielle de l'eau

#38 Gaïa

Gaïa

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 4 282 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Doubs

Posté 20 août 2006 - 16:17

Merci Yetti de nous faire partager le fruit de tes expériences :P ;)
Par contre une petite question : dans ton dispositif, quel est le rôle du plastique à bulle ?

#39 Thib

Thib

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 2 063 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Limoges .....bientot un peu plus loin

Posté 21 août 2006 - 03:40

Beau sauvetage mais pourrais tu nous mettre une photo de cette mousse avant usage voir en milieu naturel afin de mieux voir de laquelle il s agit :ph34r:

#40 Invité_jojoartois_*

Invité_jojoartois_*
  • Invités

Posté 21 août 2006 - 06:31

oui quelques photos!!!! :lol:

#41 YETTI

YETTI

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 655 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:annecy (74)

Posté 29 août 2006 - 00:57

Gaïa@, le plastique à bulle est juste là pour limiter l'evaporation et permettre une pose de la plante sans risque de l'abimer
vendredi je compte ajouter quelques photos

#42 Gaïa

Gaïa

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 4 282 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Doubs

Posté 29 août 2006 - 04:31

Gaïa@, le plastique à bulle est juste là pour limiter l'evaporation et permettre une pose de la plante sans risque de l'abimer
vendredi je compte ajouter quelques photos


Merci :wub:
Du coup la gestion de l'arrosage doit être très précise et correspond uniquement à l'évapotranspiration de la plante ! Chapeau bas :wub:

#43 Invité_eorchids_*

Invité_eorchids_*
  • Invités

Posté 04 septembre 2006 - 16:44

Beau sauvetage en effet.
J'utilise ce même type de mousse que je ramasse en Sologne. J'avais pris l'habitude d'en mettre en petits morceaux dans mon substrat de Phal. En particulier tout ceux que j'ai rempotés en urgence +/- mourrants au printemps dernier, force est de constater qu'ils s'en sont sortis et ont des racines top ! Quant à la mousse, répartie dans le substrat, elle commence à sortir du pot !!!
Est-ce bon à long terme ??? :angry:
Dans le doute, je n'en mets plus qu'à mes hybrides... :lol:

Exemple : un vieux Phal hybride à qui il restait 4 feuilles molles et 2 racines 1/2 pas vaillantes en février 2006

La mousse qui grimpe, qui grimpe !!!

Image IPB

Image IPB

Les racines si vous en doutiez et vous ne voyez pas celles qui sont à l'intérieur !

Image IPB

NB: j'utilise aussi Orchid Focus Grow +/- SuperT pour les très moribondes.
La mousse n'a peut être rien à voir là-dedans ! :unsure:

#44 YETTI

YETTI

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 655 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:annecy (74)

Posté 06 septembre 2006 - 00:59

eorchids@!bravo! j'utilse moi aussi tout la gamme de Growth technology...il se peut que leur cocktail survitaminé ait une insidence déterminante sur le résultat
concernant les mousses & orchidées, nous avons donnés 2 exemples pour les phalae: les mousses aérent le substrat en étant disposées sous la plante
à venir: le cas de l'utilisation sur souche
& le cas des reprises de plantes sans racines ni substrats
ex sur dendros et cattleyas :rolleyes:

#45 Invité_eorchids_*

Invité_eorchids_*
  • Invités

Posté 06 septembre 2006 - 03:48

... le cas des reprises de plantes sans racines ni substrats, ex sur dendros et cattleyas :D


Schomburgkia sans racine sur lit de mousse de Sologne (avec un pschitt de Rhizot**** au départ) = racines en 10/15 jours mais attention aux escargots balladeurs !!! :huh:

#46 YETTI

YETTI

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 655 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:annecy (74)

Posté 08 septembre 2006 - 07:25

:unsure: de mon côté, je mets à execution mes propositions:
tout d'abord:
-sauvetage d'un vieux cattleya lueddemanniana au bord du déces avec mise sur support souche chêne liege et prise avec sphaigne du chili mélangé à de la mousse
Image IPB
au début, ça n'a pas marché l'expérience se faisant en exterieur et la sphaigne réhydratée attirant plus de bactéries pathogènes nécrophages que de bactéries inoffensives
passage au plan B: j'ai fait un trou dans l'ecorce à l'aide un dremel: cette fenetre étant là pour apporter de l'air et assurer une prise plus facile
Image IPB
=vue de 'l intérieur après 1 mois de changement de conditionnement, ça redemarre!
une autre vue de l'édifice vue d'en haut:
Image IPB
une racine s'est même développée devant=
Image IPB
accédez vous aux images?faut que je sache pour continuer...

#47 Jomel65

Jomel65

    Accro Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPip
  • 8 539 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Flémalle (Belgique)

Posté 08 septembre 2006 - 07:40

Oui, l'accès aux images fonctionne

#48 Thib

Thib

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 2 063 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Limoges .....bientot un peu plus loin

Posté 09 septembre 2006 - 04:52

Yeti, pourrais tu STP mettre les photos macro des mousses que tu utilises comme je te l avais demande voici................. :lol:

Cela m aiderait car j ai chez moi une quantite impressionante de varietes de mousses alors cela m aiderait bien. :huh:

#49 YETTI

YETTI

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 655 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:annecy (74)

Posté 09 septembre 2006 - 08:26

:) Thib@,mon site hebergeur s'est mis à l'heure du jour, permettant maintenant des liens actifs et des illustrations plus interactives: j'ai fait un album special pour les mousses , je vais tres prochainement l'épaissir, maintenant que l'essai plus haut est concluant
Image IPB

#50 YETTI

YETTI

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 655 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:annecy (74)

Posté 09 septembre 2006 - 14:54

:( tu as raison de souligner le besoin de repérer les différentes mousses au moins visuellement...je vais essayer d'être un peu plus précis...j'ai remarqué que le type de reprise végétative & racinaire attendu détermine grandement l'utilisation de telle ou telle mousse
par exemple, pour la reprise de ce psychopsis acheté racines nues et un peu séchées, j'ai utilisé cette mousse couvrante, afin que mes arrosages soient filtrés doucement, les racines baby sont protégées comme avec un manteau: en 5 mois la reprise racinaire est remarquable
Image IPB
Image IPB
Image IPB
par contre la même mousse tapis pour mise sur écorce à la verticale se déséche vite en profondeur, jaunit et n'arrive pas à retenir l'eau nécessaire à l'orchidée



a contrario, mise en condition d'un stanhopea donné nu sur écorce de chêne liege avec sphaigne:
Image IPB
Image IPB
Image IPB
=la mousse se doit d'être aérée pour éloigner le danger de poourriture bactérienne véhiculé par la sphaigne morte réhydrate du chili =résultat après 8 mois de prise racinaire
ps: à noter que tu peux voir toutes les images en grand sur "full size"en cliquant en haut à droite quand le lien-image t'a transporté sur webshots

#51 ophrys

ophrys

    Accro Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPip
  • 6 278 messages
  • Localisation:Brunoy (île de France - 91)

Posté 20 septembre 2006 - 03:58

Suite à la discussion sur la Vanda d'Eric... voici remonté le topic sur les mousses miracle...

Mais on ne sait tjrs pas quelle mousse (de Sologne ou autre) est censée marcher..... attention également à la législation qui interdit le prélèvement in natura, de nombreuses espèces ne sont pas si courantes que cela..

Je pense que l'on peut éliminer la mousse corticole Hypnum cupressiforme, elle est protégée et à mon avis aurait tendance à trop sêcher en dehors de son substrat naturel (base de tronc de chêne entre autres).. et également les autres corticoles comme les très jolis Orthotrichum mais pas si fréquents que ça et peu colonisateurs

Dans nos forêts (type chênaies/hêtraies) les plus fréquentes sont les Polytrics (pas appropriés), Leucobryum (pas approprié), Dicranum (pas appropriés), Thuidium (pas approprié), Hypnum (et nouveaux genres proches) divers (à voir, hormis le cupressiforme), Bryum et Tortula (pas vraiment approprié, demande des substrats durs, plutôt lithophiles).

Selon ce que j'ai pu voir, parmi le groupe des Hypnum, les mousses affectionnant les milieux humides et à pouvoir colonisateur (et donc de bons candidats pour nos orchidées, mais à tester) pourraient être les Depranocladus, Pleurozium, Scleropodium (en particulier l'abondant Scleropodium purum) et Brachythecium.

Y a des photos de quelques mousses citées ici... bon c'est en danois mais les noms latins sont indiqués.

ou ici

ou ici

ouala oualou ;)

#52 YETTI

YETTI

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 655 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:annecy (74)

Posté 20 septembre 2006 - 06:53

Suite à la discussion sur la Vanda d'Eric... voici remonté le topic sur les mousses miracle...

Mais on ne sait tjrs pas quelle mousse (de Sologne ou autre) est censée marcher..... attention également à la législation qui interdit le prélèvement in natura, de nombreuses espèces ne sont pas si courantes que cela..

Je pense que l'on peut éliminer la mousse corticole Hypnum cupressiforme, elle est protégée et à mon avis aurait tendance à trop sêcher en dehors de son substrat naturel (base de tronc de chêne entre autres).. et également les autres corticoles comme les très jolis Orthotrichum mais pas si fréquents que ça et peu colonisateurs

Dans nos forêts (type chênaies/hêtraies) les plus fréquentes sont les Polytrics (pas appropriés), Leucobryum (pas approprié), Dicranum (pas appropriés), Thuidium (pas approprié), Hypnum (et nouveaux genres proches) divers (à voir, hormis le cupressiforme), Bryum et Tortula (pas vraiment approprié, demande des substrats durs, plutôt lithophiles).

Selon ce que j'ai pu voir, parmi le groupe des Hypnum, les mousses affectionnant les milieux humides et à pouvoir colonisateur (et donc de bons candidats pour nos orchidées, mais à tester) pourraient être les Depranocladus, Pleurozium, Scleropodium (en particulier l'abondant Scleropodium purum) et Brachythecium.

Y a des photos de quelques mousses citées ici... bon c'est en danois mais les noms latins sont indiqués.

ou ici

ou ici

ouala oualou :rolleyes:

merci pour ton analyse! impressionné!
petit hic: le scientifique allemand que j'ai interviewé m'a dit que la reconnaissance se faisait sous microcoscope, et que bien sur il ne bosserait pas gratuitement; je suppose que au moins les especes interdites à la cueillette sont en photos sur un site d'Etat??? pourrais tu aggrémenter de photos ou de liens ta brilliante synthese afin de nous eclairer???
merci de ton aide

#53 ophrys

ophrys

    Accro Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPip
  • 6 278 messages
  • Localisation:Brunoy (île de France - 91)

Posté 20 septembre 2006 - 07:16


Suite à la discussion sur la Vanda d'Eric... voici remonté le topic sur les mousses miracle...

Mais on ne sait tjrs pas quelle mousse (de Sologne ou autre) est censée marcher..... attention également à la législation qui interdit le prélèvement in natura, de nombreuses espèces ne sont pas si courantes que cela..

Je pense que l'on peut éliminer la mousse corticole Hypnum cupressiforme, elle est protégée et à mon avis aurait tendance à trop sêcher en dehors de son substrat naturel (base de tronc de chêne entre autres).. et également les autres corticoles comme les très jolis Orthotrichum mais pas si fréquents que ça et peu colonisateurs

Dans nos forêts (type chênaies/hêtraies) les plus fréquentes sont les Polytrics (pas appropriés), Leucobryum (pas approprié), Dicranum (pas appropriés), Thuidium (pas approprié), Hypnum (et nouveaux genres proches) divers (à voir, hormis le cupressiforme), Bryum et Tortula (pas vraiment approprié, demande des substrats durs, plutôt lithophiles).

Selon ce que j'ai pu voir, parmi le groupe des Hypnum, les mousses affectionnant les milieux humides et à pouvoir colonisateur (et donc de bons candidats pour nos orchidées, mais à tester) pourraient être les Depranocladus, Pleurozium, Scleropodium (en particulier l'abondant Scleropodium purum) et Brachythecium.

Y a des photos de quelques mousses citées ici... bon c'est en danois mais les noms latins sont indiqués.

ou ici

ou ici

ouala oualou :huh:

merci pour ton analyse! impressionné!
petit hic: le scientifique allemand que j'ai interviewé m'a dit que la reconnaissance se faisait sous microcoscope, et que bien sur il ne bosserait pas gratuitement; je suppose que au moins les especes interdites à la cueillette sont en photos sur un site d'Etat??? pourrais tu aggrémenter de photos ou de liens ta brilliante synthese afin de nous eclairer???
merci de ton aide



Je vais approfondir la question.. en fait, personnellement, comme je fais régulièrement des sorties sur le terrain (en particulier en forêt de Fontainebleau, un paradis pour les Bryophytes), je les reconnais (enfin les espèces principales) assez facilement sans micro.. Je vais contacter au Muséum Bardat qui est ze spécialiste français... ;)

edit: je devrais aussi avoir en archive un petit doc illustré pour reconnaître les espèces les plus courantes.. si je le retrouve je pourrais le scanner et le mettre en ligne..

#54 Gaïa

Gaïa

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 4 282 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Doubs

Posté 20 septembre 2006 - 07:40

Merci pour ces nouveaux éclairages

edit: je devrais aussi avoir en archive un petit doc illustré pour reconnaître les espèces les plus courantes.. si je le retrouve je pourrais le scanner et le mettre en ligne..


Document attendu car même si je commence à bien distinguer les différentes espèces sur le terrain je ne met de nom sur aucune :huh:

#55 neomoorea07

neomoorea07

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPipPip
  • 13 965 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Rhônes-Alpes

Posté 28 septembre 2006 - 06:14

Tout d'abord, je trouve que votre idée est bonne, et je remercie les personnes qui s' occupent de ce post!
Je ne savais pas où trouvé de la sphaigne, je me suis posé la même question que vous.

Il y a deux ans, j'ai utilisé de la mousse des bois trouvé sur des rochers qui ressemblait à de la sphaigne pour mon cattleya sur écorce , ne sachant pas comment la traiter, je l'ai fait bouillir :blink: .
Aujourd'hui j'ai commandé de la sphaigne et là !!!rupture de stock! :blink:
Donc je me suis reposé la même question!

On utilise aussi la mousse pour les plantes carnivores.
Je pensais poser la question à Mr Patrick Blanc botaniste et chercheur au CNRS sur mes interrogations, mais je doute qu'il est le temps de me répondre.


J'ai aussi l'occasion de trouver chez moi en Ardèche du " pouzzolane" des anciens jeunes volcans de la région , je suis pas très loin de l'Auvergne!
Pensez vous que je suis puisses l'utiliser et comment?

Fichier(s) joint(s)



#56 janwalcjak

janwalcjak

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 2 851 messages
  • Sexe:Non spécifié

Posté 28 septembre 2006 - 11:09

Pour la pouzzolane, je crois que neo33 en a déjà utilisée (sous forme de gros bloc) comme support pour des orchidées montées (et en tout cas pour un Dendrobium kingianum), et apparemment ça marchait très bien.
Bien sûr, ça ne règle pas la question des mousses, mais si tu arrives à en trouver de beaux morceaux (de pouzzolane), ça peut être une chouette idée ! Le bloc que tu as mis en photo est particulièrement joli, mais je n'arrive pas à me rendre compte de sa taille !

#57 neomoorea07

neomoorea07

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPipPip
  • 13 965 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Rhônes-Alpes

Posté 28 septembre 2006 - 11:20

il y en a de toutes les tailles, micro billes aux rochers, faut juste ramasser :wub:

Fichier(s) joint(s)



#58 janwalcjak

janwalcjak

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 2 851 messages
  • Sexe:Non spécifié

Posté 28 septembre 2006 - 11:26

Et bah profites-en, en petits morceaux, il paraît que c'est super pour aérer un peu plus les substrats !
Après, j'imagine qu'il suffit de bien la nettoyer, mais je ne sais pas trop ce qu'il faut faire exactement pour ça...

#59 YETTI

YETTI

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 655 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:annecy (74)

Posté 28 septembre 2006 - 15:33

la pouzzolane est vendue chez la marque algo en concassé fin; et en bloc par des marques d'imports. dans la nature bien sur que les bloc peuvent être interessants, cf la regularité des trous dedans, et si blocs compacts ou non: bien souvent à type perso je mele un lit de pouzzolane et dessus mousse, et dessus orchidees

#60 neomoorea07

neomoorea07

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPipPip
  • 13 965 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Rhônes-Alpes

Posté 01 octobre 2006 - 14:37

la pouzzolane est vendue chez la marque algo en concassé fin; et en bloc par des marques d'imports. dans la nature bien sur que les bloc peuvent être interessants, cf la regularité des trous dedans, et si blocs compacts ou non: bien souvent à type perso je mele un lit de pouzzolane et dessus mousse, et dessus orchidees

YETTI , s'il te plait ;)
je voulais savoir pour le pouzzolane, si il faut laver, le faire bouillir...?
Pour la mousse, comment la désinfecter?