Aller au contenu


Photo

Conductivimètre


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 Pacôme

Pacôme

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 409 messages
  • Localisation:Huy (Belgique)

Posté 17 octobre 2004 - 03:34

Voici une idée que je viens de mettre en pratique, pour se bricoler à très peu de frais un esatz de conductivimètre (pour évaluer la teneur en sels de l'eau/de l'engrais) pas hyper précis, mais fonctionnel, et vraiment pas cher.

Matériel:

1 multimètre (moi j'ai utilisé un modèle à 8 euros, il en existe d'encore moins chers qui peuvent faire l'affaire)
1 bouchon de liège ou de polymère (bouchon de bouteille de vin)
2 gros clous en fer de +/-8 cm de long
2 pinces croco pour bricolage électronique
2 fiches "banane" mâles
2 x 50 cm de cable électrique+/- 0.5 mm2

Bricolage:

LA "sonde" est obtenur en fichant les deux clous, parallèlement, dans le sens de la longueur du bouchon (c'est plus facile à faire si on coupe le bouchon en deux, y a moins d'épaisseur à traverser), et en laissant dépasser +/-1 cm de longeur côté pointe. avec un chouia de silicone (mais je soupsçonne que de la superglu pourrait faire aussi bien l'affaire), on colle les clous du côté pointe sur le bouchon (pas pour qu'ils soient bloqués, le bouchon serre déjà assez bien, mais plutôt pour empêcher l'eau de rentrer entre le bouchon et les clous).
Avec les pinces crocos, les fiches bananes et les 2 longueurs de câble, on réalise deux connecteurs pour relier la "sonde" au multimètre (on pince les deux clous avec les crocos), qui sera réglé sur la position "20 k Ohm"

Pour utiliser l'appareil, il suffit de tremper la sonde (pour que le cm de clous soit bien immergé, avec une partie du bouchon) dans la solution, agiter et lire la résistance du montage après 5-10 secondes.
Vous verrez que la lecture n'est pas très stable, en général lorsque on agite la sonde, la valeur diminue, et lorsqu'elle est immobile, elle augmente, mais pas dans des proportions innacceptables pour ce qu'on veut en faire. Il suffit d'arrondir la valeur lue, et ne pas se tracasser pour quelques centaines d'Ohm en plus ou en moins.

Evidemment, il va falloir étalonner l'appareil, en utilisant quelques solutions de sel de cuisine à 10 , 1 et 0.2 g/l (10 000, 1000 et 200 ppm). Chaque sonde étant différente, votre étalonnage ne sera valable qu'avec la sonde que vous avez fabriquée! Evidemment, il va falloir faire un petit graphique (Excell ça va très bien pour ça!) pour avoir la courbe qui corrspond à la relation "résistance - teneur en sels dissouts"

Avec le montage que je viens de réaliser, à titre d'exemple, j'ai des valeurs de 18, 5.5, 2.5 et 0.75 kiloOhm pour des solutions de 0, 200, 1000 et 10 000 ppm de sel de cuisine. lorsque je les mets en graphique, j'ai une relation logarithmique fort bonne entre les deux paramètres, et si le graphiques est mis en coordonnées semi-logarithmiques (axe "X" de la salinité en échelle log), on a une belle droite de régression avec un R2 de 0.975. Que les matheux et les physiciens ne m'en veuillent pas si je simplifie à ce point... :o

Les "vrais" conductivimètres utilisent un circuit électrique spécial qui envoie une tension alternative de haute fréquence aux électrodes de la sonde, pour éviter leur polarisation, ce qui permet d'avoir une lecture stable... Ici, évidemment, avec un bête muyltimètre et deux clous, il ne faut pas s'attendre à des miracles! Mais je viens de tester ma solution d'engrais, qui devrait normalement être à 850 ppm, et l'appareil me donne une résistance de 4 kiloOhm, ce qui me fait 800 ppm d'après mon étalonnage... je truve que c'est pas si mal que ça pour un ptit bricolage maison.

Ceux qui m'ont suivi, j'attends vos commentaires!

Laurent

P.S. il y a 5 ans, j'avais bricolé un "vrai" conductivimètre, ça m'avait pris des heures à faire les soudures, et +/-50 euros de matériel... Evidemment il fonctionnait très bien, mais vu le prix des testeurs de poche actuellement, c'était pas trop rentable... tandis qu'ici, vous pouvez vous en tirer pour 2-3 euros, 1 heure à peine de bricolage, + le prix éventuel du multimètre si vous ne l'avez déjà...

#2 Invité_marguyray_*

Invité_marguyray_*
  • Invités

Posté 17 octobre 2004 - 03:58

c 'est pas mal ton conductivimetre mais pourrais tu nous mettre une photo pour qu'on puisse mieux voir :o

#3 Pacôme

Pacôme

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 409 messages
  • Localisation:Huy (Belgique)

Posté 17 octobre 2004 - 10:52

ben... je fais partie des derniers fossiles qui n'ont pas encore d'appareil photo digital ;) ... désolé!
De toute façon, sur la photo, vous verriez un demi bouchon de liège, percé de deux clous...
Mais bon, quand mon voisin sera là avec son appareil, je peux faire la photo...
A dans un peu plus tard alors!

Laurent

#4 Invité_guinness_*

Invité_guinness_*
  • Invités

Posté 17 octobre 2004 - 11:03

ben... je fais partie des derniers fossiles qui n'ont pas encore d'appareil photo digital ;) ... désolé!

old fossile, c mon surnom; moi non plus pas de numérique encore à l'argentique:ph34r:
pas mal le conductivimètre :blink: 50/850 ça fait du 1/17 soit à peu près du 6% en marge d'erreur, plutot pas mal.

#5 Pacôme

Pacôme

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 409 messages
  • Localisation:Huy (Belgique)

Posté 17 octobre 2004 - 12:00

hein oui! Mais bon, achevé mon bricolage hier soir... je vais encore le mettre à l'épreuve un certain temps avant de voir comment ça va sur le long terme! je crains d'éventuels problèmes de rouille (qui pourraient bêtement se résoudre si je trouvais deux tiges d'acier inox... J'aimerais aussi trouver un moyen de souder les fils sur les électrodes, plutôt que d'utiliser des pinces croco...mais la soudure à l'étain sur de fer, j'ai des doutes!

#6 Coryanlas

Coryanlas

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 110 messages
  • Sexe:Homme
  • Localisation:Lyon-Montpellier

Posté 17 octobre 2004 - 14:04

Bonne idée pour le conductivimètre ! :rolleyes:

Et est-ce qu'il existe un possible bricolage pour se faire un pH-mètre à partir d'un multimètre ?? :unsure:

Merci ! :lol:

Rémi

#7 Pacôme

Pacôme

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 409 messages
  • Localisation:Huy (Belgique)

Posté 17 octobre 2004 - 14:23

houlàlà... un pH mètre est impossible à bricoler, tout du moins sa sonde.
En fait, un pH mètre, c'est un voltmètre (très sensible, avec une très haute impédance (résistance interne), relié à une double électrode. Une des électrodes a un potentiel stable et sert de référence, l'autre électrode a un potentiel qui varie en fonction du pH... Autant dire que ces sondes ne se bricolent pas comme ça!
A la rigueur, si tu as une sonde de pH, tu peux l'utiliser sur un multimètre, mais je soupçonne (sans avoir fait l'essais) que l'impédance du multimètre ne sera pas suffisante pour avoir une lecture stable.
Je pense que la technique de l'indicateur coloré reste le choix le plus simple, et surtout le moins couteux, quand on ne doit vérifier le pH qu'une ou deux fois par semaine (kits pour aquarium, par exemple...)!

Laurent

#8 irotoba

irotoba

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPipPip
  • 14 271 messages
  • Sexe:Non spécifié
  • Localisation:Veyrier du lac

Posté 17 octobre 2004 - 18:49

hééé combien de grains de sel dussé-je compter pour faire une solution saline à 0,2 g?

#9 Alain

Alain

    Accro Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPip
  • 9 264 messages
  • Localisation:Paris

Posté 18 octobre 2004 - 00:30

Tu fais une solution a 2 g/L et tu rajoute 9 fois le volume d'eau.

Pour avoir la solution a 2 g/L; faire une solution a 20 g/l et rajouter 9 fois son volume d'eau..

Pour avoir... nan c'est bon comme ça..... :lol:

#10 Pacôme

Pacôme

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 409 messages
  • Localisation:Huy (Belgique)

Posté 18 octobre 2004 - 06:07

ben oui, moi pour l'étalonnage du mien, j'ai fait une solution à 10 g/l, que j'ai diluée 10 fois. La solution obtenue (1 g/l) a été diluée 5 fois, pour obtenir la solution à 0.2 g/l... et comme ça, j'avais une gamme assez large (en incluant l'eau de dilution, issue d'un osmoseur, et supposée à 0.01g/l (pour ne pas faire chier le programme excell, pasque 0, en coordonnées logarithmiques, c'est pas cool...))

Laurent

#11 Laurence

Laurence

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPipPip
  • 11 941 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Puy-de-dome

Posté 20 octobre 2004 - 12:25

mon commentaire ??

un article avec dessin sur mon bureau demain matin pour le site orchidouxdingue !! :( :D
Merci !


A part ca c'etait des sondes comme ca (enfin avec corps en alu et silicone quant même pour que ce soit stérilisable) que je m'etais bricolée pour faire le suivit en ligne de la conductivité dans mes bioréacteurs: ca marche très bien :unsure: Comme connecteur j'avais des domino à vis (je sais pas si tu vois ce que je veux dire ? un truc en plastique avec des connecteurs en metal et le contact se fait grace à des vis).

Pour l'etalonage le mieu c'est encore de le faire direct avec votre engrais (si c'est pour controler la concentration en engrais evidemment). Vous vous faite une solution d'engrais de concentration connue qui sert d'etalon. Par ex moi je fais une solution de 10 g/l d'engrais 15-5-15 puis je dilue 10 fois (= 1 g/l = 150 ppm de N). Et après par une simple règle de trois je peux trouver la concentration en ppm de N de ma solution d'engrais quant je la prépare...

#12 Pacôme

Pacôme

    Fana Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPip
  • 1 409 messages
  • Localisation:Huy (Belgique)

Posté 22 octobre 2004 - 01:59

Et tes sondes, étaient reliées à un "bête" multimètre aussi? pasque je le dis et le redis, si on n'utilise pas un circuit électrique avec un circuit intégré générant une tension alternative haute fréquence, on n'a jamais de lecture stable... même si dans notre cas c'est suffisant!

Pour ceux qui seraient intéressés (on ne sait jamais, un bon bricoleur...) , j'ai les plans et les instructions de montage du "vrai" condictivimètre que j'avais monté il y a des années... c'est nettement plus compliqué, mais on obtient un appareil capable de rivaliser avec les meilleurs appareils du marché...
En plsu ça a été publié il y a une vingaine d'années dans la revue "Aqua Fauna", revue aquariophile pour amateurs, donc même si c'est un peu du boulot, c'est tout à fait réalisable par qqun qui a déjà manipulé un fer à souder...

Bon, je vais voir avec mes moyens du bord (Word...) si je peux faire des schémas pas trop cochonnés pour illustrer le montage du "résistivimètre" qui faisait l'objet de mon premier post!

Laurent

P.S. Par contre, le coup du "il me le faut sur mon bureau pour avant-hier", ça va pas aller... ;)

#13 Laurence

Laurence

    Grand gourou Orchidees.fr

  • Habitués Orchidees.fr
  • PipPipPipPipPipPip
  • 11 941 messages
  • Sexe:Femme
  • Localisation:Puy-de-dome

Posté 23 octobre 2004 - 10:17

Et tes sondes, étaient reliées à un "bête" multimètre aussi? pasque je le dis et le redis, si on n'utilise pas un circuit électrique avec un circuit intégré générant une tension alternative haute fréquence, on n'a jamais de lecture stable... même si dans notre cas c'est suffisant!



nan nan moi j'avais un système d'acquisition en ligne pour faire du contrôle. Et en effet il générait une tension à l'entrée à la sonde puis récupèrait le signal de sortie en continu.


P.S. Par contre, le coup du "il me le faut sur mon bureau pour avant-hier", ça va pas aller...  :rolleyes:


pffff, ya plus de petit personel ma pov' dame !! :rolleyes: :rolleyes: